L'aide aux aidants

“ On définit l’aidant comme la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalem... ”

On définit l’aidant comme la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne.

 

Le congé du proche aidant  

 

Il permet aux salariés justifiant d’au moins un an d’ancienneté dans leur entreprise de suspendre leur contrat de travail pour accompagner un proche en situation de handicap ou une personne âgée en perte d’autonomie.  

D’une durée de 3 mois renouvelable dans la limite d’un an sur l’ensemble de la carrière, il n’est pas rémunéré. 

 

Fonction publique : congé de solidarité familiale 

 

 

Le congé de solidarité familiale permet à un agent public de rester auprès d'un proche souffrant d'une maladie grave mettant en jeu le pronostic vital, ou qui est en phase avancée ou terminale d'une affection incurable.  

Sa durée maximale est de 6 mois.  

La procédure est différente selon que l'agent est fonctionnaire ou contractuel. 

 

 

Allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie 

 

 

L'allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie est versée au salarié en congé de solidarité familiale. Cette allocation est aussi accessible au demandeur d'emploi. Le bénéfice de

 cette allocation est soumis à des conditions qui varient selon que le demandeur de l'allocation est salarié ou demandeur d'emploi.  

 

Si l’agent cesse son activité, une allocation de 55,37€ (4)/jour lui ai versé (21 jours maximum). S’il choisit le temps partiel 27, 68 € (4) /jour (42 jours maximum). 

 

(4)     Informations issues du site service.public.fr, vérifiée le 01/04/2017.